La mise en route d’un projet selon PRINCE2 est déclenchée par un mandat : une raison de faire quelque chose ou, autrement dit, une justification d’affaires.

En essence, il s’agit de répondre à un problème perçu, un dilemme ou une opportunité dans ou à l’extérieur d’une organisation ; cela signifie probablement que l’organisation se déplace dans une nouvelle direction stratégique et cela exige du changement.

PRINCE2 en bref

Il s’agit d’une méthode pragmatique, structurée, évolutive et adaptable qui permet d’organiser, de gérer et de contrôler efficacement tous types de projets, quelle que soit sa taille. Cette méthode est aujourd’hui très répandue à l’international.

Commencer un projet selon la méthode PRINCE2 :

La méthode PRINCE2 fournit un cadre et des directives permettant d’entreprendre la gestion de projet avec efficacité́.

PRINCE2 se base sur :

  • 7 principes qui présentent les lignes directrices à suivre ;
  • 7 thèmes qui décrivent les aspects de la gestion de projet à aborder en permanence pour mener à bien le projet ;
  • 7 processus qui détaillent les activités à accomplir pour réaliser le projet.

Les processus PRINCE2

Les processus constituent le troisième niveau de la méthode PRINCE2. Ils se décomposent en activités qui détaillent les différentes parties d’un projet. Celles-ci indiquent quels rôles sont responsables de quelles activités, et quels documents doivent être créés, revus ou mis à jour à chaque étape. Le démarrage, le milieu et la fin d’un projet sont associés chacun à un processus. Par exemple, le processus « Élaborer un projet » comporte six activités qui doivent être validées pour démarrer le projet.

Avant de décrire plus en détail les processus lors d’un prochain chapitre, voici une brève présentation de chacun des processus PRINCE2 :

– « Élaborer un projet » couvre les activités nécessaires avant de déterminer si le projet vaut la peine d’être commencé.

– « Diriger un projet » décrit les activités du comité de pilotage qui est le principal organe de décision dans les projets PRINCE2. Par exemple, le comité de pilotage prend des décisions telles que : démarrer le projet, passer à la phase suivante, ou clôturer le projet.

– « Initialiser un projet » explique les activités de planification réalisées en début de projet.

– « Contrôler une étape » décrit le travail quotidien du chef de projet et comprend des activités de coordination et de communication. Par exemple, déléguer un lot de travaux, établir un tableau de bord de la progression, traiter les problèmes ou encore gérer les risques.

– « Gérer la livraison des produits » décrit le travail quotidien de l’équipe de spécialistes qui crée les produits. Ce processus inclut des activités telles que accepter les unités de travail, reporter la progression et livrer les lots réalisés.

– « Gérer une limite de phase » couvre le travail du chef de projet à la fin de chacune des phases du projet. Cela comprend des activités telles que le reporting des réalisations de la phase achevée et le planning détaillé de la phase suivante.

– « Clôturer un projet » décrit le travail à effectuer par le chef de projet pour préparer la fin du projet. Ce processus implique des activités telles que préparer le rapport de fin de projet, transférer les produits aux équipes opérationnelles et archiver les documents du projet.

X