1. Génératité

Les entreprises, toutes tailles et tous secteurs confondus, se convertissent chaque jour un peu plus au cloud. Gartner (entreprise américaine de conseil et de recherche dans le domaine des techniques avancées.) Prévoit une croissance mondiale annuelle du cloud public proche de 20% jusqu’en 2021. Selon le cabinet d’analyse, les investissements dans le cloud devraient augmenter de 50% d’ici 2022. Mais pourquoi un tel engouement pour cette technologie ? Quels services offre le cloud ? Quels sont les avantages du cloud ?

2. Définition

D’après le référentiel élaboré par l’ANSSI (Agence nationale de sécurité des systèmes d’information) l’informatique en nuage (cloud computing) peut être définie comme un modèle de gestion informatique permettant l’accès via un réseau à des ressources informatiques partagées et configurables. Ces ressources sont attribuées à la demande et parfois en libre-service. Il s’agit de la plus haute qualification en matière de sécurité informatique.

Le cloud, ou informatique en nuage, existe sous différentes formes. Chacune présentant des avantages en fonction des besoins de chaque entreprise. SaaS, PaaS, IaaS : à vous de faire votre choix.

3. Modèles de services du cloud

  • IaaS : externalisez votre infrastructure informatique matérielle

L’IaaS (Infrastructure as a service) est l’un des trois modèles de services cloud reconnus, Il apporte aux utilisateurs tous les avantages des ressources informatiques sur site, sans les frais de gestion. Dans le modèle IaaS, les utilisateurs gèrent les applications, les données, le système d’exploitation, les middlewares et les environnements d’exploitation.

Le fournisseur de solution d’IaaS fournit les fonctions de virtualisation, le système de stockage, les réseaux et les serveurs. Ainsi, l’utilisateur n’a pas besoin d’un datacenter sur site et n’a pas à s’inquiéter des mises à jour physiques ou de la maintenance de ces composants.

Dans la plupart des cas, l’utilisateur de l’IaaS contrôle entièrement l’infrastructure grâce à une API ou à un tableau de bord. L’IaaS est le modèle cloud « as-a-Service » le plus flexible. En effet, il facilite la mise à l’échelle, la mise à niveau et permet d’ajouter des ressources, par exemple le stockage dans le cloud, de sorte que vous n’avez pas à anticiper les besoins futurs ni à gérer ces dépenses en amont.

L’expression « as-a-Service » signifie généralement qu’un tiers se charge de gérer un service de cloud computing pour vous, afin que vous puissiez vous concentrer sur des aspects plus importants, comme votre code et les relations avec vos clients.

  • PaaS : sous-traitez votre infrastructure matérielle et vos applications

Platform as a service (PaaS) est un environnement de développement et de déploiement complet dans le cloud, avec les ressources nécessaires pour vous permettre de fournir n’importe quel service, de la simple application cloud aux applications d’entreprise sophistiquées. Vous faites l’acquisition des ressources dont vous avez besoin auprès d’un fournisseur de services cloud, avec un paiement à l’utilisation, et vous y accédez via une connexion Internet sécurisée.

Avec le PaaS, le matériel et la plateforme logiciel-application sont fournis et gérés par un prestataire de services extérieur. Toutefois, l’utilisateur se charge lui-même de la gestion de l’application et des données. D’abord destiné aux développeurs et aux programmeurs, le PaaS offre à l’utilisateur une plateforme sur laquelle il peut développer, exécuter et gérer ses propres applications, sans avoir à créer ni entretenir l’infrastructure généralement associée au processus.
Microsoft Azure est la parfaite illustration du PaaS. Il sera développé dans le prochain article.

  • SaaS : la formule tout compris

Le SaaS (« Software as a Service » ou en français : « logiciel en tant que service ») est un service qui permet d’utiliser une application web, gérée par le prestataire de services, généralement à travers un navigateur web. Les mises à jour logicielles, les corrections de bogues et les autres tâches de maintenance logicielle sont prises en charge pour l’utilisateur, qui peut se connecter à l’application par le biais d’un tableau de bord ou d’une API. Avec le SaaS, plus besoin d’installer une application localement sur l’ordinateur de chaque utilisateur. Ainsi, vous pouvez améliorer les méthodes d’accès au logiciel par un groupe ou une équipe.

L’utilisation de la solution est généralement facturée sous forme d’un abonnement mensuel, selon le nombre d’utilisateurs. Ce dernier est tout compris et couvre l’ensemble des services souscrits par le client. Ce modèle de gestion des logiciels SaaS permet de bénéficier automatiquement des mises à jour et des nouvelles versions du logiciel.

Différences entre IaaS, PaaS et SaaS

4. Avantages du cloud

  • Sécurité et contrôle des données

Un des premiers avantages du cloud est la sécurité et le contrôle des données dans un environnement sécurisé aux fonctionnalités multiples. Les plateformes cloud les plus fiables garantissent la sécurité informatique, l’intégrité et la confidentialité des données grâce à différents niveaux de protection, parmi lesquels un stockage redondant (les fichiers sont dupliqués) et diversifié sur le plan géographique (sur tous les continents), et le chiffrement des échanges empêchant tout accès et utilisation par des personnes non autorisées.

  • Flexibilité

Il est possible de faire évoluer une infrastructure cloud en fonction des besoins de l’entreprise. Les capacités souscrites dans le cadre de son abonnement sont ajustables pour faire face aux pics d’activités. Le cloud permet d’accompagner le développement d’une activité. L’entreprise est libérée des contraintes liées à son parc informatique, notamment en termes de puissance de calcul, d’espace de stockage ou encore de nombre d’utilisateurs.

  • Agilité et accessibilité

Parmi les avantages du cloud, il est important également de citer l’agilité et l’accessibilité. Les solutions cloud sont accessibles à tout moment, depuis n’importe quel support, via une simple connexion internet. Le cloud est un véritable plus pour accroitre l’agilité et la mobilité de ses collaborateurs. L’accès constant aux services permet d’améliorer la collaboration avec ses collègues ou des interlocuteurs externes à l’entreprise. Dans la même logique, le travail nomade et à distance est également facilité par le déploiement du cloud. Le partage de données en temps réel permet de véritables gains de productivité.

  • Rapidité et simplicité

La mise en fonctionnement d’une solution cloud se fait en peu de temps. Le service est disponible rapidement. Une fois l’installation finalisée, les applications cloud sont généralement faciles à adopter pour les collaborateurs.

X